AccueilPortailFAQRechercherGazetteMonde MagiqueMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Edward Benton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Benton



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Edward Benton   Sam 18 Aoû - 14:01

Partie pour le Personnage


I- Identité
Nom : Benton
Prénom : Edward
Surnom : Ben Tombe
Date de Naissance*: 04/07/1934
Lieu de résidence : Angleterre
Patronus : Un lapin

II- Caractéristiques de la baguette
Taille : 24,7 cm
Bois : Chêne
Elément magique : Ventricule de dragon

III- Description Physique
Taille : 1m83
Poids : 64 kg
Description détaillée (>3 lignes complètes): Edward est un grand gaillard à l'allure toujours très enfantine malgré son âge bien avancé. Pas que son apparence physique laisse à désirer. Sans doute est-ce dû à son attitude souvent exubérante et agitée. Son visage assez expressif permet très certainement si vous êtes un tant soit peu perspicace, de deviner ce à quoi il pense... ou ne pense pas plutôt. De taille tout à fait raisonnable (en comptant les cheveux), dirais-je, une corpulence ordinaire, il n'a pas de quoi avoir honte et rien à envier. Les cheveux de Wardy vaquent à leur gré, tantôt ébourriffés, tantôt tout plats... si Monsieur apprennait à utiliser le peigne, le monde en serait changé.

IV- Histoire
Rédigez l'histoire de votre personnage qui devra aussi nous indiquer son profil psychologique en hésitant pas à citer quelques anecdotes ou en procédant à quelques flash-back mais surtout : restez cohérent ! (>7 lignes complètes) : Edward Benton naquit un jour de juillet, l'année 1934 dans le village sorcier Ottery St Catchpole sur la côte sud de l'Angleterre. Rien ne prédestinait à être ce qu'il fut par la suite. Fils d'un petit commerçant, on lui avait déjà prédit un avenir. Pas brillant, mais asuré. Il avait été convenu depuis sa naissance qu'il reprendrait la petite auberge de ses parents. Ce qui aurait sans doute été le cas s'il avait été capable d'exécuter correctement un bête sortilège de vaisselle sans faire exploser l'ensemble des assiettes, s'il n'avait pas été complètement allergique à ces oreillers bourrés de plumes d'oies et s'il n'avait pas été une parfaite tête de mule. Depuis sa plus tendre enfance, Petit Benton fut élevé dans un milieu modeste et sans grande ambition. Sa famille de génération en génération ne s'était jamais mêlée au milieu politique, ni les domaines l'entourant. De commerçant en commerçant ou bien artisan en artisan, les Benton n'étaient pas personnes à se sentir concernés par les sphères sociales, n'étant déjà pas très haut placés si l'on devait les disposer une échelle.

Comme tout petit anglais qui se respecte, il fut appelé à Poudlard et y passa les traditionnelles sept années d'étude. Il ne s'y fit pas spécialement remarqué pour ses notes. Mais ses origines modestes et son caractère exubérant eurent le don d'agacer au plus haut point les quelques gens de nobles familles qu'il y rencontra un jour. Autant dire qu'en sortant de Poudlard, son diplôme en poche, il n'était pas spécialement bien vu par le Ministère, composé de ces petits snobinards qu'il avait pu croiser au détour d'un couloir. Aussi n'eut-il jamais la merveilleuse idée de travailler au Ministère. Et encore moins de revenir chez Papa et Maman pour travailler à l'auberge. La première année qu'il passa hors de Poudlard, déménageant à Londres, il n'avait encore prévu aucun plan d'avenir et se contenta donc de travailler sur une petite boutique du Chemin de Traverse. Boutique qui ferma rapidement, il trouva alors une place dans une petite imprimerie, qui, il ne le savait pas encore, mais scellerait son futur dirons-nous, si l'on veut impressionner.

Une simple rencontre hasardeuse qu'il aurait pu louper à quelques secondes près, s'il n'avait pas bousculé l'illustre rédacteur-en-chef adjoint de la Gazette du Sorcier et fait renversé tout son café sur le tout beau costume du monsieur. Et si vous croyez qu'après cela, ce gentleman l'avait alors gentiment excusé pour lui donner une place à la Gazette du Sorcier, c'est que vous êtes franchement stupides ou que vous avez une vision idyllique e la chose. Après s'être fait hurlé de dessus et menacé avec un parapluie (nan pas rose), une chose pouvait être sûr, il était grillé dans le domaine du journalisme. Non pas que cela lui eut vraiment importé, puisqu'il n'avait aucune intention d'engager une carrière dans le journalisme. Du moins c'est ce qu'il avait cru. Mais Madame Destinée est une marrante.

Invité par une ancienne connaissance de Poudlard (charmante jeune femme d'ailleurs... mais nous nous égarons) à une soirée promotionnelle de la Gazette du Sorcier, il fit sa première entrée dans le monde du journalisme. On pourrait croire que les journalistes étaient une espèce à part et des gens cultivés. Cultivés, je veux bien mais espèce à part... eh bien, tout dépend du point de vue. Et dire qu'il avait pensé avoir droit à de barbantes et pompeuses discussions intellectuelles sur Merlin sait quel sujet... il s'était plus trouvé face à une de ces soirées où la boisson coule à flots et où des gens passablement éméchés et étranglés dans leur cravate rient bruyamment en se dévoilant les secrets de profession qu'ils ne diraient sans doute jamais s'ils avaient été sobres. Il avait d'ailleurs eu un malin plaisir à faire chanter au rédacteur-en-chef adjoint l'hymne des Catapultes de Caerphilly. Hum, oui, détail sans grande importance, passons. Mais vous saviez qu'il chantait faux ?

Quelques jours après cette soirée arrosée, Benton Junior travaillait toujours dans cette petite imprimerie. Le Monsieur qui avait reçu du café sur sa cravate revint alors de nouveau pour une histoire d'imprimerie. Inutile de vous dire qu'il eut droit à de nombreuses remarques désobligeantes. Mais le client a toujours raison que voulez-vous... Un mois plus tard, une troisième visite de ce rédacteur arrogant et horripilant eut don de le mettre hors de lui. Après cette altercation qui se finit violemment dans un bain de café, on lui demanda de remballer ses affaires. Furieux et de nouveau à la recherche d'un emploi, une idée stupide germa dans son esprit. L'ambition, la conviction et l'envie d'écraser le poussèrent à faire un stage de journalisme. Tâter le terrain de l'adversaire.

Contrairement à ce qu'il aurait pu croire, il trouva dans le journalisme une vocation qu'il n'avait jamais envisagée. Ce stage lui permit de faire la connaissance de quelques passionnés qui déteignèrent peu à peu sur lui. N'ayant de toute manière aucun autre plan de futur, il entra dans une école de journalisme pour sorciers et en ressortit deux ans plus tard avec un diplôme en poche. L'année qui suivit, il fut engagé comme assistant dans un magazine de divertissements, son travail se limitant à distribuer café et courrier. Parrallèlement, il fut publié dans un petit journal local sans grande importance. Son article attira cependant un peu d'attention et il y obtint un peu plus tard une petite rubrique. Il y travailla une autre année avant de se faire remarquer par une personne de la Gazette du Sorcier. On lui proposera une petite chronique pour commencer. Emploi qu'il accepta avec une certaine satisfaction. L'ancien rédacteur en chef adjoint, passé depuis peu de temps à la tête du journal ne se souvint visiblement pas de lui. Quoiqu'inconsciemment, il plaça d'ors et déjà sa nouvelle recrue sur une liste noire. Disputes et accrochages étaient le lot de tous les jours dans les bureaux de la Gazette. S'il n'avait pas été un employé modèle avec un tant soit peu de talent, il n'aurait sans doute pas duré longtemps à la gazette. Quatre ans à la Gazette durant lesquelles il gravit les échelons progressivement mais difficilement (entravé par quelques très mauvaises relations). Il laissa finalement tomber pour fonder son propre journal indépendant, trouvant que la Gazette agissait beaucoup trop sous l'initiative du Ministère.

Si au début, il eut un peu de difficulté à faire fonctionner la machine, Le Peuple se fit bientôt remarquer pour ses quelques articles assez libres et peu ordonnés, allant pour la plupart à l'encontre de l'avis du Ministère. A peine quelques mois d'existence et l'on tenta déjà de le fermer. Mais quelques relations et quelques procès permirent au petit journal engagé de survivre tant bien que mal aux assauts du Ministère. Il passa de nombreux séjours en détention et échappa parfois même à un petit tour à Azkaban. Décidément... il n'était pas dstiné à être apprécié au Ministère. Rédacteur en Chef exubérant de Le Peuple, il s'exalte assez facilement sur un sujet et crée parfois de nombreux problèmes à l'immense exaspération de ses collègues. Dans le genre à n'en faire qu'à sa tête et à changer toute l'édition dix minutes avant d'imprimer. Caractère changeant mais volonté unique.

V- Informations Complémentaires
Langues parlées : Anglais et Troll... (imaginez qu'il faille demander l'avis à un troll pour un article ?)
Professions anciennement exercées :
- Vendeur dans une boutique du Chemin de Traverse
- Employé chez une imprimerie
- Assistant pour un magazine inutile
- Micro rubrique dans un journal local
- Journaliste à la Gazette du Sorcier
- Rédacteur en chef d'un petit journal indépendant
Pouvoirs Spéciaux*: A le pouvoir de toucher son nez avec sa langue...
Autre : ---

Partie pour le Joueur


I- Identité
Prénom : ---
Age : 16 ans
Pays où vous vivez : France

II- Vous, vous et vous
Etudes ou Emploi : Lycéenne
Loisirs : Traîner sur l'ordinateur, traîner tout court.
Phobbies : Quelques trucs me font peur mais de là à parler de phobbies...
Séries Préférées : Alias, Heroes, des trucs et d'autres...
Films Préférés : Harry Potter, Les Choristes, Ocean's Eleven, La Véritable Histoire du Petit Chaperon Rouge... enfin des trucs commerciaux quoi.
Livres Préférés : Les bouquins de Marc Levy, Harry Potter, Fascination (et ses suites)...
Personnage Préféré (pas que dans hp) : Oh la... je saurais pas dire dans l'immédiat. Dépend des périodes.
Acteur(-trice) Préféré(e) : Même réponse que précédemment.
Style de musique : Je reste ouverte à tout style...

III- Vous et Internet
Temps de connexion/semaine : Assez beaucoup... trop selon mes parents.
Expérience en RPG : Deux petites années.
Comment avez-vous connu ce forum ? Par ze n'admin.
Forum(s) ou Site(s) à faire connaitre :
http://monde-des-fanfics.goodforum.net/index.htm
http://marauders-epic.forumactif.com/index.htm
Autre Information : Nope.

Vous certifiez avoir lut le règlement et de ce fait avoir plus de 14 ans. Ben ouais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Admin
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 27
Jours de connexion (l;m;me;j;v;s;d) : l,m,me,j,v,s,d
Temps de connexion (matin/midi/soir) : matin + soir
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Edward Benton   Sam 18 Aoû - 18:56

Bienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizard-lordliness.bestoforum.net
 
Edward Benton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ~
» La surprise. [PV : Edward, Era]
» Edward Hopper, un américain à Paris...
» Montage Kit Harley Benton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizard Lordliness :: Avant de Jouer :: Présentations :: Adultes (+17)-
Sauter vers: