AccueilPortailFAQRechercherGazetteMonde MagiqueMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Un soir à l'Opéra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deirdre McGaenor

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Deirdre Kristell Garrett/McGaenor
Nationalité: Irlandaise
Age: 25 ans

MessageSujet: Un soir à l'Opéra   Mer 7 Nov - 5:18

Les McGaenor s’étaient rendus ce soir là, en pleine semaine, à l’Opéra. Bien sur, comme très souvent, cette sortie avait été approuvée par Earan, non sans l’insistance de la jeune femme. Cette dernière, toujours à l’affût de divertissements, aurait remué ciel et terre pour se rendre à cette nouvelle prestation de ce sorcier italien, très connu des sorciers de leur classe. Heureusement, elle n’avait pas eut à remuer ciel et terre, en effet, pour ça, il y avait son époux. Comme toujours, elle avait su user de ses charmes suffisamment pour obtenir de lui ce qu’elle désirait. Monsieur McGaenor avait réussit, comme toujours, à se trouver deux billets, des mieux placés bien sûr, pour cette représentation à l’Opéra. Ce qui, bien sûr, ne lui avait jamais été de grande difficulté, grâce à son rang haut placé et ses nombreux contacts.

Mais, à peine le spectacle eut-il commencé que monsieur McGaenor dû s’absenter, ne sachant pas quand il reviendra, il laissa la jeune femme seule, malgré l’insistance de cette dernière à ce que son époux reste à ses côtés. Oui, en effet, il arrivait des fois ; quelques fois de temps à autre, lorsqu’il n’avait pas le choix ou bien que les caprices de son épouse commençaient à l’agacer ; des fois où la jeune femme n’avait pas son mot à dire, et que, de toutes façons, quoiqu’elle dise, il n’en tiendrait pas compte.
Deirdre s’était donc résignée à son sort, qui se résumait en ce cas présent à apprécier une pièce d’Opéra des plus demandées dans une des plus belles loges, qui leur était réservée à elle et à son mari, avec le champagne que ce dernier avait commandé, le plus cher comme toujours. Pour ainsi dire un sort bien triste, sans compter qu’elle portait sans nul doute l’une des plus belles robes que l’on pouvait trouver sur Paris. C’était une magnifique robe bleue ciel, de la couleur de ses yeux, scintillante et légèrement aguichante. Suffisamment pour attirer tous les regards, envieux, sur elle, mais pas assez non plus pour que l’on puisse la juger vulgaire.

La jeune femme était assise dans un des confortables fauteuils de sa loge, sirotant doucement le champagne qui était dans sa coupe. La pièce venait à peine de commencer qu’elle se lassait déjà de sa solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas Malfoy

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
Jours de connexion (l;m;me;j;v;s;d) : tous pdt les vacances , sinon s et d..
Temps de connexion (matin/midi/soir) : matin/midi/soir pdt les vacances , sinon Soir ..
Date d'inscription : 26/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Abraxas Sibelius Malfoy
Nationalité: Anglaise
Age: 42 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Mer 7 Nov - 23:31

Ces jours ci, il y avait eu une légère agitation au sein du département de la Coopération Magique Internationale. Rien de grave fort heureusement, bien au contraire. En effet, l'Angleterre et la France avaient organisé une rencontre entre leur principaux dignitaires et il s'agissait de négocier une alliance politique en faveur de la France contre le Portugal.


Les Ministres de la magie des deux pays, avaient délégué le pouvoir à la personnalité de leur choix - bien entendu dans le domaine adéquat - et Abraxas , fin politicien et habile négociateur avait été désigné par le ministre anglais pour mener cette discussion.


Abraxas avait accepté cette mission car son épouse Eleanore avait dû se rendre chez ses parents car sa mère était souffrante. En gentleman anglais, il l'y avait conduite et après avoir adressé ses salutations à sa belle-mère, partit pour Paris.


Un soir, il y eut une représentation à l'Opéra et, Abraxas s'y était rendu.. pourquoi pas après tout ? Paris n'était-elle pas connu pour ses distractions variées et l'opéra garnier n'était-il pas réputé à travers le monde pour la qualité de ses programmes ?


En entrant dans le grand bâtiment qu'était l'opéra national, Abraxas se dirigea immédiatement vers les escaliers qui menaient aux loges les plus luxueuses et les plus spacieuses. Le blond sorcier entra dans celle qui lui avait été attribuée et s'installa. L'oeuvre était fort aprréciable, l'entracte arriva à une vitesse incroyable et il fut annoncé qu'un cocktail était donné. Abraxas s'y rendit et une fois en bas manqua de s'étouffer avec le champagne lorsqu'il apperçut la silhouette de Mrs McGaenor. Il ne lui avait jamais parlé mais l'avait apperçue à plusieurs reprises..


D'après son souvenir, elle ne le connaissait que de nom et les deux aristocrates n'avaient jamais eu l'occasion de se rencontrer à proprement parler.. une idée sournoise vint alors à l'esprit d'Abraxas. ... dès que le spectacle reprit, il pourrait la mettre à exécution et de plus, dans l'obscurité de la salle et l'espace de la loge, personne ne les verrait..


Sitôt le cocktail terminé, la reprise fut annoncée et chacun regagna sa place. Abraxas, lui, entra " par erreur " dans celle de la jeune femme.. et un sourire charmeur aux lèvres dit :


- Veuillez pardonner mon intrusion.. elle est le fruit d'une inadvertance de ma part..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deirdre McGaenor

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Deirdre Kristell Garrett/McGaenor
Nationalité: Irlandaise
Age: 25 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Jeu 8 Nov - 23:58

Deirdre était descendue pour l’entracte, elle s’était servie un coktail et quelques amuses-gueule mais, contrairement à ses habitudes, elle ne s’y était pas attardée. En effet, car contrairement à ses habitudes, la jeune femme était seule. Elle s’était donc redirigée vers sa loge bien spacieuse, dans laquelle l’attendait toujours une bouteille de champagne avec deux coupes, la sienne, et celle de son époux, inutilisée.

En revenant, elle s’installa de nouveau dans son fauteuil et se resservit une coupe de champagne, elle sentait que sa tête commençait à tourner, mais elle préféra l’ignorer et continuer à siroter sa coupe de champagne. Après tout, il fallait bien quelque chose pour lui faire oublier le fauteuil vide qui se trouvait à ses côtés. Et elle n’avait que ce champagne de grande marque sous la main.

Puis un homme entra dans la loge, elle mit plusieurs secondes à se retourner, un peu étourdi, mais pas tant que ça selon elle. Il lui sourit, s’excusant de son intrusion involontaire. Elle sourit à son tour, ce sorcier semblait riche, de l’âge de son mari. Du moins c’était ce que montraient ses apparences, mais les apparences suffisaient bien souvent à la jeune femme.


- Ca ne fait rien, répondit-elle d’une voix douce, mais quand même légèrement troublée par l’alcool. Puis elle reprit de cette même voix : A vrai dire, comme vous pouvez sûrement vous en apercevoir, un peu de compagnie ne peut aucunement pas m’importuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas Malfoy

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
Jours de connexion (l;m;me;j;v;s;d) : tous pdt les vacances , sinon s et d..
Temps de connexion (matin/midi/soir) : matin/midi/soir pdt les vacances , sinon Soir ..
Date d'inscription : 26/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Abraxas Sibelius Malfoy
Nationalité: Anglaise
Age: 42 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Mar 20 Nov - 23:22

La voix de la jeune femme... elle était douce, légèrement troublée par l'alcool visiblement.. mais douce tout de même. Le sorcier blond esquissa un sourire charmeur.. un de ces sourires en coin qui semblent vouloir dire tant de choses mais que seul lui connaît la véritable signification.


Elle lui répondit que de la compagnie ne pourrait certes pas l'importuner. Elle semblait être seule pour la soirée. En effet, elle occupait la loge seule mais deux coupe de champagnes étaient prêtes. Son époux avait certainement dû s'absenter. Où alors elle attendait l'arrivée d'un gentleman dans l'unique but de se divertir ? Cela pouvait être le cas comme cela pouvait en être tout autrement.

Ne se posant pas plus de questions, il entra alors totalement dans la loge, et sur l'invitation implicite de la jeune femme, prit place à ses côtés. Son sourire en coin ne l'avait toujours pas quitté.

Heureusement que la pièce était plongée dans une certaine pénombre et que le spectacle avait repris, sinon l'un comme l'autre auraient pu faire l'objet de commérages tous plus vils les uns que les autres. Et puis, Abraxas ne voulait pas trahir son épouse bien aimée. Il se jura de ne tenir compagnie qu'à la jeune femme qu'en tout bien tout honneur.

Une fois assis, il ne resta pas passif.. non, ce n'était pas son genre. Il entama une conversation, toujours d'une voix douce et de faible portée.. eh oui... il fallait rester discret.. il lui demanda alors :


-Pardonnez ma curiosité, mais que fait une si jolie jeune femme telle que vous, à l'opéra, non accompagnée qui plus est ?


Il avait tourné sa phrase de manière assez flatteuse pour la jeune femme, mais on ne pouvait pas franchement dire qu'il était convaincu qu'il le laissait paraître. Interieurement, son amusement était fort, presque insolent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deirdre McGaenor

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Deirdre Kristell Garrett/McGaenor
Nationalité: Irlandaise
Age: 25 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Jeu 22 Nov - 0:11

Le sorcier s'avança dans la loge, et prit place aux côtés de Deirdre, suite à sa demande. La lueur d'une chandelle se refléta sur le visage du sorcier, le découvrant partiellement, juste assez pour que la jeune femme puisse apercevoir son sourire. Un sourire charmeur qui s'était dessiné sur ses lèvres, il lui rappelait étrangement ceux de son époux, ceux auxquels jamais elle n'avait rien pu refuser.

Puis, il lui posa une question, qui aurait parut indiscrète pour beaucoup, en particulier pour monsieur McGaenor, mais ce dernier n'était pas là. Eh puis, ce sorcier qui se trouvait à ses côtés lui inspirait confiance. Elle en ignorait la raison, bien sûr, il ne faisait aucun doute que les quelques coupes de champagnes qu'elle avait précédemment bu y étaient pour quelque chose.

De plus, la manière dont il avait posé sa question avait été si flatteuse pour la jeune femme, que le fait que son affirmation soit sincère ou non lui importait peu, elle le croyait, et c'est tout ce qui comptait.

- Je l'étais, répondit-elle naïvement, toujours de sa voix douce, sans penser ne serait-ce qu'un instant qu'il aurait sûrement été mieux avisé de mentir dans de telles circonstances. Mais, mon... Elle hésita une seconde et reprit, il est parti. Elle avait finalement préféré ne pas préciser qu'il s'agissait de son mari.

Deirdre lui avait répondu sans le regarder, son regard était maintenant tourné vers la pièce, laquelle ne l'intéressait plus du tout d'ailleurs, mais elle essayait tout de même de faire croire l'inverse, ou du moins, de faire croire qu'elle ne s'intéressait pas, ou très peu, au sorcier qui se trouvait dans sa loge. Malheureusement, ses joues qui avaient quelque peu rougies depuis le compliment du sorcier n'auraient pas pu mieux la trahir qu'en cet instant. Elle souriait, et faisait tout pour éviter le regard de ce mystérieux inconnu, craignant qu'il s'aperçoive que la teinte de ses joues avait subitement virée d'un rose, certes très élégant, mais qui ne laissait aucun doute sur ses ressentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas Malfoy

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
Jours de connexion (l;m;me;j;v;s;d) : tous pdt les vacances , sinon s et d..
Temps de connexion (matin/midi/soir) : matin/midi/soir pdt les vacances , sinon Soir ..
Date d'inscription : 26/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Abraxas Sibelius Malfoy
Nationalité: Anglaise
Age: 42 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Dim 2 Déc - 2:33

L'homme prit place dans la loge aux côtés de la jeune femme, à la place qu'aurait dû occuper le mari de cette dernière..bien sûr Abraxas ne se préoccupait pas le moins du monde de savoir si l'occupant de cette place reviendrait ou non. A en croire la jeune femme, la personne qui l'accompagnait, certainement son époux, ne reviendrait pas. Elle semblait habituée.

Il prit à son tour une flûte à champagne et y trempa ses lèvres. Le ballet qui se donnait se soir là était complètement délaissé par les deux sorciers.L'homme blond avait toujours son regard posé sur la jolie blonde, l'observant à la lueur des projecteurs. Faible luminosité puisque le feu de ceux ci étaient dirigés vers la scène.

C'était étrange, il y avait dans les traits de cette femme quelque chose de familier..un air de déja vu. Il devait certainement l'avoir vaguement croisé lors de mondanités quelconques, son visage lui rappellait quelqu'un. Alors qu'il fouillait sa mémoire, elle avait prit la parole, et expliquait sa présence, seule dans une telle soirée. N'écoutant presque plus il tentait de mettre un nom sur ce visage aux traits aquilins.

Puis enfin, un flash..il en était certain à présent. Il savait qu'il avait à ses côtés Deirdre McGaenor, l'épouse de son homologue irlandais. Apparement, celle ci ne l'avait pas reconnu.

*Tant mieux*

Pensa-t-il en son for interieur.. car une idée quelque peu machiavélique venait de germer dans son esprit. Il fallait qu'il lui soutire quelques informations sur son mari. Une soirée à l'opéra était idéale pour cela. Dans une loge, pendant un spectacle, personne ne les dérangerait et surtout personne ne remarquerait rien.. et quand bien même, une preuve serait impossible à apporter. Il fallait qu'il agisse. Ce soir. Maintenant.

-Permettez Madame, ma curiosité, mais il ne me semble pas vous connaître..

En douceur, avec tact..séduction même s'il le fallait. Une pensée pour Eleanore, sa tendre Eleanore. Il la trahissait sans vraiment le faire car il ne croyait absolument pas avoir besoin de séduire la jeune femme, mais tout de même il s'affichait publiquement avec une autre. Avec une notoriété et une réputation comme celle qu'il avait eut, des conclusions hâtives pouvaient être tirées. Il aurait une discussion avec son épouse.

En même temps, l'air de rien, il continuait de jetter un oeil distrait aux danseurs du corps de ballet de l'Opéra de Paris.. donner le change.. détourner l'attention...faire croire. Les clés de la réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deirdre McGaenor

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Deirdre Kristell Garrett/McGaenor
Nationalité: Irlandaise
Age: 25 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Dim 2 Déc - 18:28

La jeune femme portait à nouveau sa flûte de champagne à ses lèvres lorsque le sorcier lui demanda qui elle était. Elle prit le temps de la finir, bien qu'elle commençait à admettre intérieurement qu'elle avait peut être trop bu pour cette soirée. Mais ça ne l'empêcha pas de la finir... Elle se tourna alors vers le sorcier, qui avait déjà détourné son regard d'elle, à moins qu'il ne la regardait même pas avant. Elle hésita quelques secondes, ne sachant pas trop quoi répondre. Devait-elle lui dire la vérité ? Après tout, pourquoi pas ? Cependant, malgré son état d'ébriété, elle savait que certaines révélations pouvaient nuire à son mari. Toutefois, elle était incapable de dire quelles vérités elle pouvait dévoiler, et lesquelles elle ne devait pas.

- Oh je vous prie de m'excuser, s'excusa la jeune femme de sa voix douce, pour ne pas s'être présentée instantanément, Deirdre McGaenor. Mon mari travaille au gouvernement irlandais, il est président des affaires étrangères.

Le sorcier regardait toujours la scène, ce qui commençait un peu à énerver la jeune femme. Toutefois, Deirdre continuait de sourire. Elle esquissa alors un geste du bras, pour attraper la bouteille de champagne. Bien qu'elle était consciente qu'un verre de plus ne risquait pas de lui faire reprendre ses esprits, peu lui importait, ce soir, elle s'amuserait. Eh puis, intérieurement, elle en voulait encore à son époux de l'avoir abandonné. C'était toujours comme ça avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas Malfoy

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
Jours de connexion (l;m;me;j;v;s;d) : tous pdt les vacances , sinon s et d..
Temps de connexion (matin/midi/soir) : matin/midi/soir pdt les vacances , sinon Soir ..
Date d'inscription : 26/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Abraxas Sibelius Malfoy
Nationalité: Anglaise
Age: 42 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Mer 5 Déc - 0:06

Ainsi elle était Deirdre McGaenor... en effet, ses traits lui rappellaient vaguement une jeune personne, mais il n'avait pas réussi à mettre un nom sur le visage qui s'était dessiné dans son esprit. Pourtant face à la jeune femme, il ne l'avait pas reconnue. C'est dire à quel point elle l'avait marqué. Ironie.

Elle était donc l'épouse de son homologue et enemi de toujours: Earan McGaenor. l'homme à la fierté indomptable, aux manières peu raffinées; rustre sur les bord, colérique, ne sachant absolument pas se contenir.. en somme tout le contraire d'un gentleman anglais.

Il avait à présent un bon moyen d'obtenir les informations qu'il souhaitait au sujet du sorcier irlandais. La présence de sa femme, seule, légèrement éméchée serait un bon moyen de pression. Bien sûr, pour l'instant, il n'avait pas d'autre but que de lui soutirer quelques informations cruciales pour leur prochaine entrevue. Peut-être qu'avec quelques coups de champagne supplémentaires et une dose de perversité il pourrait éventuellement dévier. Merlin savait..

-Quelle belle anvancée.. j'imagine qu'un homme ayant effectué une si belle ascencion ne s'arrêtera pas en si bon chemin ..?

Question pirégeuse ? Peut-être .. mais de toute façon, il était certain que la jeune femme n'y verrait que du feu. Profiter de la situation ? Forcément.. en tant que mangemort.. et de plus e n ex serpentard, il arrivait toujours à ses fins.

-Je manque vraiment à la bienséance .. j'en omet de me présenter.. Guillaume de la Thibauderie . Duc de Bourgogne.

Fausse identité bien entendu. Pour rien au monde la jeune femme ne devait savoir qu'elle parlait en ce moment même à Abraxas Malfoy, l'enemi juré de son cher époux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deirdre McGaenor

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Deirdre Kristell Garrett/McGaenor
Nationalité: Irlandaise
Age: 25 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Mer 5 Déc - 23:18

La jeune femme le fixa d'un regard quelque peu ébranlé par l'alcool. Son nom ne lui disait rien, mais il fallait avoué que l'Irlande n'avait pas énormément de contact avec la France alors il n'y avait rien d'étonnant à ce que jamais elle ne l'ait croisé auparavant.

Elle le dévisagea l'instant de quelques secondes, non pas qu'elle se doutait qu'une réponse trop développée puisse nuire à son mari, mais elle se demandait quoi répondre. Et, il lui paraissait tout de même étrange qu'on lui pose une telle question, habituellement, peu de sorciers du rang de Monsieur McGaenor ne s'intéressaient grandement à elle. Certes, le fait qu'elle était mariée, et bien protégée n'y était sans doute pas anodin. En effet de tempérament assez possessif, Earan ne laissait que très rarement, voir quasiment jamais, personne l'approcher sans qu'il ne soit à ses côtés. Etait-ce juste un manque de confiance envers son épouse ou le simple désir de l'avoir perpétuellement à ses côtés ? Deirdre s'était toujours intimement convaincue qu'il s'agissait de la deuxième hypothèse, qu'il avait juste toujours été épris d'elle, et que son désir pour elle ne s'était jamais tarit. Mais après tout, où était le mal ? Depuis qu'elle l'avait rencontré pour la première fois la jeune fille s'était bercée de ses propres illusions, et toute sa vie elle avait lutté pour ne pas les briser, car après tout, c'était bien plus cette illusion d'être éperdument aimée qui la rendait joyeuse que l'amour en lui-même, qui au fond, a toujours été bien moins réjouissant, et bien moins chatoyant.


- Non en effet, répondit-elle vaguement, pensant à autre chose. Vous savez nous ne parlons pas beaucoup de son travail mais il m'a laissé entendre qu'il projetait de se présenter aux prochaines présidentielles, ou plutôt devrais-je dire, de devenir le prochain président d'Irlande, ajouta-t-elle avec fierté et conviction.

Deirdre n'aurait pas su dire si c'était plus l'alcool ou son arrogance teintée d'une prétention incomparable, ce sentiment qu'elle ressentait à chaque fois dès lors que l'on parlait de son mari. Alors était-ce bien que l'amour qui la rendait passionnée de son mari ? N'était-ce donc que l'amour ou bien également ce désir de se sentir au-dessus des autres, ce désir futile de pouvoir, celui-ci pour lequel tous les hommes s'évertuaient.

Toutefois, il fallait avouer que les propos de Mme McGaenor révélaient une certaine vérité, car si Earan se présentait bien aux élections, il était certain qu'il soit élu. Il avait le don de toujours réussir ce qu'il entreprenait, à l'exceptions de quelques éléments que parfois, il ne pouvait contrôler, faute de pouvoir se dédoubler...

La jeune femme, toujours chancelante, réussit à se resservir une coupe, sans en mettre à côté, ou du moins, sans en mettre suffisamment à côté pour qu'elle-même puisse penser qu'il fallait éventuellement penser à ralentir sa consommation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas Malfoy

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
Jours de connexion (l;m;me;j;v;s;d) : tous pdt les vacances , sinon s et d..
Temps de connexion (matin/midi/soir) : matin/midi/soir pdt les vacances , sinon Soir ..
Date d'inscription : 26/08/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Abraxas Sibelius Malfoy
Nationalité: Anglaise
Age: 42 ans

MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   Ven 11 Jan - 23:09

La jeune femme qui se trouvait aux côtés d'Abraxas, bien qu'étant l'épouse de l'homme le plus détestable qu'il puisse connaître et doté des manières les plus rudes, avait un certain charme... n'importe quel homme l'aurait approuvé. Bien sûr, selon le sorcier blond, elle n'avait pas la classe de son épouse, mais comme la jeune femme ignorait qui il était réellement, il se devait de ne pas lu laisser d'indice. La comédie de la séduction serait peut-être à déployer.

Il fallait que ce soir, il lui soutire un maximum d'informations sur son époux.. dut-il pour cela se montrer en tant que mangemort .. ce qu'il n'hésiterait certainement pas à faire si jamais elle ne coopérait pas assez à son goût. Dans cette hypthèse là, finies les manières de gentleman.. le mangemort ne serait pas aussi délicat. Dans tous les cas, la balle était dans le camp de la blondinette.

Un sourire aux lèvres, prenant bien garde de ne pas se laisser trahir par son sempiternel sourire en coin, tellement typique des Malfoys, il aborda alors, l'air de rien, le sujet sensible.. l'angleterre. Il allait tester en direct la réaction de la jeune femme.. serait-ceci la ferait parler.:

-Je plains votre époux.. en ce moment, les affaires ne doivent pas être simples.. en particulier avec ces anglais.

Toujours sous sa couverture de noble français, il pouvait aborder tous les sujets.. et avec la maîtrise de soi dont il faisait preuve, il n'aurait auun mal à ne pas s'enflammer aux éventuelles propos de la jeune femme, ou du moins à n'en laisser rien paraître. En cet instant précis, il rendait grâce à son père de lui avoir fait étudier le français dès son plus jeune âge, ce qui faisait qu'il parlait sans accent anglais.. ou infimement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un soir à l'Opéra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un soir à l'Opéra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !
» Allons au cinéma ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizard Lordliness :: Autres Lieux :: France :: Paris :: Opéra National-
Sauter vers: